Tendance du Marché Archives ~ Jason Smith Immobilier
google-site-verification: google28fa5457cfc05a09.html

All Posts in Category

Tendance du Marché

La nouvelle prime de rénovation énergétique sera-t-elle plus généreuse que le Cite pour vous ?

Le crédit d’impôt transition énergétique (Cite) laissera progressivement place à une prime forfaitaire, à compter de janvier prochain. Le montant de subvention devrait dès lors augmenter pour certains ménages. D’autres subiront en revanche un véritable coup de rabot.

Devez-vous rapidement engager des travaux de rénovation énergétique ? Avec les contraintes prévues dans la prochaine loi énergie et climat, nombre de propriétaires, bailleurs comme occupants, vont devoir se pencher sur la performance énergétique de leur logement. Mais, d’ici l’entrée en vigueur du texte, le gouvernement prévoit de lancer sa réforme du crédit d’impôt transition énergétique (Cite), promise de longue date. Et celle-ci risque de sérieusement rebattre les cartes… L’exécutif, qui s’est fixé le cap de 500.000 logements rénovés par an, a en effet annoncé vouloir recentrer le dispositif sur les ménages “qui en ont le plus besoin”. Comprendre : les ménages les plus modestes, qui ne se saisissent que très peu du Cite dans son format actuel, car ils peinent à assumer l’avance des travaux, qui ne leur est remboursée qu’un an plus tard, via la déclaration de revenus.

À compter de janvier prochain, l’avantage fiscal sera donc progressivement remplacé par une prime forfaitaire, qui sera versée au moment de la réalisation des travaux. Le forfait sera alors dimensionné selon la performance énergétique des gestes effectués et différencié en fonction des ressources des ménages. Le nouveau barème intègre quatre échelons de revenus : les ménages très modestes et modestes (selon la définition de l’Anah, l’Agence nationale de l’habitat), les ménages faisant partie des déciles de revenus 5 à 8 et les ménages appartenant aux déciles de revenus 9 et 10.

Read More

Rénovation énergétique : les surfacturations et malfaçons se multiplient

Avec ses offres largement subventionnées et son absence de contrôle, le secteur attire des artisans aux méthodes peu reluisantes.

Faire isoler ses combles perdus ou son sous-sol pour seulement 1 euro ? Une aubaine pour les ménages aux revenus modestes, auxquels ces opérations sont réservées, mais aussi… pour les artisans indélicats ! Car les arnaqueurs de tout poil ont vite compris l’intérêt de ces chantiers massivement financés par les fournisseurs d’électricité, de pétrole ou de gaz, via le système des certificats d’économie d’énergie (CEE), et qui ne font quasiment jamais l’objet de contrôles. Alors même que l’argent coule à flots, le plan de rénovation énergétique présenté par Nicolas Hulot en 2018 prévoyait 500.000 logements refaits par an.

A en croire les chiffres de l’UFC-Que choisir, la fréquence des abus s’accélère : alors que l’association de consommateurs évaluait le préjudice cumulé à 17,3 millions d’euros depuis 2007, ce montant aurait atteint, en neuf mois seulement, pas moins de 3,7 millions d’euros ! Et comme, depuis début 2019, les changements de chaudière au fioul peuvent aussi être facturés à l’euro symbolique, la prudence est plus que jamais de mise.

Read More

Ils avaient loué une villa en Croatie et se retrouvent sur un terrain vague

Deux touristes françaises et leurs amis qui cherchaient une maison à louer pour cet été, ont été victimes d’une arnaque, comme il en existe de plus en plus sur Internet.

Ils croyaient avoir trouvé une villa de rêve pour leurs vacances. Mais le rêve s’est transformé en cauchemar. Deux jeunes Françaises, Chloé et Julie, et leurs amis réservent sur le site Booking une propriété sur l’île de Hvar en Croatie. À leur arrivée, c’est la stupeur: la somptueuse villa louée plus de 6200 euros pour deux semaines n’existe. À la place, ils trouvent un terrain vague, raconte Le Parisien-Aujourd’hui-en-France.

Read More

L’immobilier de luxe français attire les fortunes du monde entier

LE MONDE.FRLe moral des acquéreurs fortunés, c’est-à-dire disposant d’un budget d’achat dans la pierre supérieur à 1,5 million d’euros, est au plus haut.

Par

Les riches plébiscitent Emmanuel Macron et élisent de plus en plus domicile à Paris et en France qu’ils soient français ou étrangers. « Les années Hollande sont balayées, triomphe Thibault de Saint-Vincent, président de l’agence immobilière Barnes, spécialisée dans le luxe. Notre secteur a connu trois années explosives tant en termes de prix que de volume de transactions et cela devrait continuer car les fondamentaux sont excellents. »

Le moral des acquéreurs fortunés, c’est-à-dire disposant d’un budget d’achat immobilier supérieur à 1,5 million d’euros, est au plus haut. Chaque année, en juin, il est mesuré par le baromètre du portail d’annonces Belles Demeures (groupe SeLoger). Le dernier en date, publié mardi 2 juillet, montre que pour 59 % d’entre eux (contre 46 % en 2018), c’est le moment d’acheter un tel bien, en France, et 47 % (36 % en 2018) pensent que la politique d’Emmanuel Macron participe à l’attractivité du pays. L’analyse des annonces de ventes de 82 800 « biens de prestige » publiées aux premiers semestres 2018 et 2019, établit un prix moyen d’acquisition en hausse de 10,6 %, à 1,67 million d’euros.

Read More

L’immobilier côtier a le vent en poupe.

Les echos Investir

L’immobilier en stations balnéaires ne cessent de grimper. Si dans certaines communes ils sont comparables à ceux de la capitale, il est aussi possible de s’offrir une propriété côtière pour des montants plus abordables.

En pleine période estivale, il est intéressant de jeter un œil à l’évolution des prix immobiliers dans les stations balnéaires françaises. Cette année, c’est sur la côte atlantique que les tarifs ont le plus augmenté (+6%), notamment portés par l’attractivité de la région Aquitaine et de sa capitale, Bordeaux, selon la dernière étude de MeilleursAgents. Parmi les stations les plus chères de la région, on trouve Lège-Cap-Ferret et Arcachon, où mètre carré vaut entre 6.000 et 7.000 euros.

Read More

Crédit immobilier : des taux toujours plus bas

Les echos InvestirTaux d’emprunt, durée moyenne des crédits, endettement des ménages… l’année 2019 bat tous les records.

Mais où s’arrêtera la chute ? Pour le plus grand bonheur des emprunteurs, le taux moyen des crédits immobiliers a encore reculé de quelques points de base et s’est établi à 1,21% à la mi-juillet (1,25% en juin, 1,29% en mai), soit un niveau 4,5 fois inférieur à celui du début des années 2000 et… 11 fois moins élevé qu’à la fin des années 80 ! Revers de la médaille, les durées des crédits s’allongent encore et toujours.

Evolution des Taux des crédits depuis 2001.

Evolution des Taux des crédits depuis 2001. | Crédits photo : Observatoire du crédit logement

 

Read More

Un nouvel indicateur de loyer pour toute la France

Fournir un indicateur précis de loyer dans toutes les communes de France : voilà l’objectif que s’est fixé le ministère de la Cohésion des territoires. Il vient de conclure un partenariat avec des plateformes d’annonces de location en ligne et un réseau d’agences immobilières.

Les echos InvestirConnaître le niveau de loyer et leur évolution récente par commune et par type d’habitation, cela peut être très utile à la fois pour les locataires et les propriétaires, mais aussi les investisseurs et les décideurs publics. Pour cette raison, le ministère de la Cohésion des territoires s’est récemment fixé l’objectif de fournir ces informations dans toutes les communes de France.

Read More
Annuaire Belge Annuaire de Référencement - Bien de prestige